éditions alpha logo

 
 
 
Remplissez ce champ SVP.
 
 


 
   
 

 
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
ZOOM

 

    Terres noires, journal de Pauline Roland à Sétif

   
Auteur Fayçal Ouaret   Parution 2006
Genre Roman   Pages 160
Format 15 cm x 22 cm   ISBN 9961-780-12-4
Langue Fr   Prix 450 DA
     

Pauline Roland, féministe saint-simonienne, fut déportée en Algérie à la suite d’une condamnation. Elle était accusée d’avoir été « de cœur » avec la révolte populaire ayant secoué la France au lendemain du coup d'Etat du 2 décembre 1851 de Louis- Napoléon Bonaparte. Ce roman est le journal (imaginaire) du séjour (bien réel, d’août à octobre 1852) qu’effectua Pauline Roland à Sétif à travailler comme femme de ménage dans l’Auberge du Veau-Qui-Tête (qui existe toujours). Vingt ans plus tard, en 1871, la révolte de Mokrani mit fin à un demi-siècle de « paix » dans la région. Pauline Roland avait-elle ressenti le grondement des sentiments de révolte sourdre et emplir les cœurs ? Ce roman l’imagine…

Envoyer cette page à un(e) ami(e) Envoyer cette page à un(e) ami(e)
imprimer
Imprimer

 

Ajouter un commentaire Ajouter un commenaire
lire Lire les commentaires 0