éditions alpha logo

 
 
 
Remplissez ce champ SVP.
 
 


 
   
 

 
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
ZOOM

 

    Le Silence des murs

   
Auteur Mohammed Attaf   Parution 2007
Genre Roman   Pages 176
Format 15 cm x 22 cm   ISBN 978-9961-780-72-5
Langue Fr   Prix -
     

Après L’Arbre de la chance, son premier roman, Mohammed Attaf revient dans Le Silence des murs sur son enfance, son adolescence et sur ce qui l’a marqué dans le quartier de sa Tizi Ouzou natale. Par petites touches, comme s’il peignait, il donne à voir à travers les vingt nouvelles qui composent son recueil son « vert paradis des amours enfantines » avec des accents, notamment dans la nouvelle Le Silence des murs qui donne son titre au recueil, dignes du Lamartine de Milly ou la terre natale : « Chaumière où du foyer étincelait la flamme / Toit que le pèlerin aimait à voir fumer / Objets inanimés, avez-vous donc une âme / Qui s'attache à notre âme et la force d'aimer ? »
Comme en écho, l’auteur répond au poète : « Après tous ces départs, que restait-il de la grandeur de cette maison si ce n’est un silence douloureux ? Elle s’était vidée de sa richesse, elle qui était la maison des invités par excellence, elle qui recevait lors des fêtes les membres de la famille une semaine avant le jour de la fête et une semaine après le jour de la fête. Elle s’était dépeuplée de sa sève et de sa vigueur, de son souffle et de son âme pour errer dans la tristesse et l’amertume (...) Notre maison s’était tue et le couple d’hirondelles n’était jamais revenu sachant que lui aussi avait perdu son nid. » Mais l’auteur, même attaché fortement à l’enfance, ne se prive pas d’évoquer la réalité algérienne d’aujourd’hui avec son mal de vivre et la volonté d’être de ses jeunes et moins jeunes citoyens.

Envoyer cette page à un(e) ami(e) Envoyer cette page à un(e) ami(e)
imprimer
Imprimer

 

Ajouter un commentaire Ajouter un commenaire
lire Lire les commentaires 0